ma bibliothèque sur Goodreads

Mazel's currently-reading book montage

Louis Lambert - Les Proscrits - Jésus-Christ en Flandre
Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises
Hhhh
L'Elixir de longue vie


Mazel's favorite books »
}

mercredi 8 juin 2011

tentation... Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar

naissance : 1903 : Marguerite Yourcenar, femme de lettres française († 17 décembre 1987).
Mémoires d'Hadrien.Mémoires d'Hadrien est un roman historique de l'écrivaine belge Marguerite Yourcenar, publié en 1951. Cette autobiographie imaginaire de l'empereur romainHadrien rencontra immédiatement un extraordinaire succès international et assura à son auteur la plus grande célébrité.
Écrit dans un style dense témoignant d'une grande érudition, ce roman philosophico-historique est une méditation de l'empereur à la fin de sa vie, sous forme d'une longue lettre adressée au futur Marc Aurèle : il retrace les principaux événements de son existence, qui fut la plus libre et la plus lucide possible. Le projet initial de Marguerite Yourcenar, alors qu'elle n'avait qu'une vingtaine d'années, était d'écrire un texte sur l'empereur Hadrien dont le narrateur aurait été son favoriAntinoüs. Les différentes versions de cette première ébauche, datant de 1924 à 19291, ont été détruites par la future académicienne après les refus de plusieurs éditeurs. Quand elle reprend, un quart de siècle plus tard, son projet de jeunesse, la perspective s'est inversée : c'est Hadrien qui tient le stylet et qui raconte sa vie et sa passion pour le jeune Bithynien, à travers le filtre de la douleur causée par le suicide de celui-ci.
Marguerite Yourcenar a indiqué dans ses Carnets de notes de « Mémoires d'Hadrien » qu'une citation de la correspondance de Gustave Flaubert était à l'origine de son désir de réécrire ce livre :
« Les dieux n'étant plus et le Christ n'étant pas encore, il y a eu, de Cicéron à Marc Aurèle, un moment unique où l'homme seul a été. »
L'auteur dit aussi avoir hésité un moment entre les mémoires de l'empereur romain Hadrien et ceux du poète et mathématicien Omar Khayyam. En fait Hadrien, Omar Khayyam ou le héros Zénon de L'Œuvre au noir se présentent comme des personnages lucides, tolérants et désabusés tant sur la condition humaine que sur les illusions dont l'humanité semble ne pouvoir se passer.

Marguerite Yourcenar1, née Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour le 8 juin 1903 à Bruxelles et morte le17 décembre 1987 à Bangor, dans l'État du Maine (États-Unis), est un écrivain français, naturalisée américaine, auteur de romans et de nouvelles « humanistes », ainsi que de récits autobiographiques. Elle fut aussi poètetraductriceessayiste et critique.
Elle fut la première femme élue à l'Académie française en 1980, après un soutien actif de Jean d'Ormesson, qui prononça le discours de sa réception.

les tentations de blogonautes...Sur une idée de Vilvirt

en suivant l'éphéméride...
envie succomber à la tentation... de le relire

5 commentaires:

flou a dit…

un livre magnifique, lu un peu par hasard et qui m'a beaucoup apporté, à relire sans hésiter!

mazel a dit…

bien d'accord avec toi Flou,
des tonnes d'envie de relecture en ce moment... mais je crois que pas possible avant 2012...
pas mal de lectures communes en vue.
bises

Estellecalim a dit…

C'est amusant, j'ai vu ce livre à la librairie lundi et j'ai louché longtemps dessus. Finalement, je ne l'ai pas pris, mais je crois que je vais m'y intéresser un peu plus. :)

Alex Mot-à-Mots a dit…

Pas aimé "l'oeuvre au noir", mais pas du tout les 10 premières pages. Une auteure qu eje laisse loin de moi depuis.

mazel a dit…

bonjour Alex,
Lu il y a si longtemps... peu de souvenir en fait, bien pourquoi envie de relire ou d'essayer de relire, pour voir si j'accrocherai plus maintenant...
bises